Le ridicule

Quand on devient maman, on a plein d’attentes. Outre le “ça va être merveilleux” (et non, pas tous les jours), on pense que l’accouchement va nous guérir des maux de la pma: l’envie, la jalousie, le deuil.

Aujourd’hui, je me trouve ridicule. Ridicule car je n’ai pas fait le deuil de l’infertilité à 27 ans.

Je me trouve ridicule car j’ai un enfant merveilleux, et à les yeux le plus dur est fait: on en a un!

Ridicule car si une grossesse miraculeuse venait, ça serait super, mais je n’ai pas du tout l’envie de retourner en pma tout de suite.

Ridicule car le soir, il m’arrive encore de pleurer.

Ridicule car je pensais qu’avoir un enfant me rendrait moins envieuse des c1.

Je ne comprenais pas pourquoi cette nouvelle reçue la semaine passée me chamboulait autant. Et j’ai compris.

Je n’ai pas fait le deuil de cette injustice.

Pourtant j’ai un enfant, on en a fait du chemin, de la psychothérapie même.

Mais je voudrais tellement avoir le choix. Avoir le choix de faire la chose la plus naturelle au monde.

Je voudrais avoir de l’espoir, de l’innocence. De me dire que chaque mois, une grossesse peut arriver. Mais les mots de nos médecins me reviennent en tête à chaque espérance: “0,043% de chances rien qu’avec la teratospermie”, “avec le souci de coagulation, vous feriez une fc avant même de vous rendre compte de la grossesse”.

Je me sens ridicule car je suis une maman comblée. Que je suis déjà tellement chanceuse. Mais cette injustice me reste en travers de la gorge, et serre toujours mon coeur…

Advertisements

23 thoughts on “Le ridicule

  1. C’est pas ridiculte. Tu as un enfant. Et tu es infertile… et ça reste ancré dans la chair.. à vie. Bien du courage ma belle, j’espère que le jour où vous retournerez en pma, le parcours sera rapide, simple, et sans douleur… Des bises

    Liked by 1 person

  2. Dans ce cas je suis encore plus ridicule. J’ai eu un enfant hors PMA et la FIV a l’air d’accrocher. Mais j’envie mes copines qui planifient 2 ans d’écart. Et qui y arrivent. Et qui ne savent rien de la PMA. …

    Like

  3. Comme je te comprends ! Et il n’y a rien de ridicule là-dedans … C’est plus facile à dire qu’à faire, mais essaie de profiter au max de ton trésor, et de faire abstraction des annonces de grossesse qui font toujours mal …

    Like

    • Oui, je profite à fond de lui. Le pauvre est noyé de câlins et de bisous. Mais c’est même pas l’envie d’un second, juste l’envie de pouvoir décider quand le faire, et sans tout ce bordel

      Like

  4. Moi je te trouve pas ridicule. Ma petite nièce est née il y a 3 jours. Quand j’ai vu sa photo …. j’ai senti ce sale sentiment. .. l’envie…je me dis qu’ils ont trop de chance. … je me demande si un petit troisième. … bref…. tu sais. Et puis on en parle avec chéri. Du petit troisième. Clairement il n’existera pas. Pourquoi ? Parce que nous avons la chance inouïe d’avoir 2 bébés ! Et 2 c’est déjà énorme et suffisamment de bonheur. Alors je lui dis que malgré ce que j’ai toujours dit, avec un seul enfant. … j’aurai retenté. Oui je sais j’ai dit le contraire ! Mais un enfant c’est formidable. … mais 2 c’est. … ça remplit la vie et la maison. …alors je peux le dire j’ai à peu près fait le deuil de ma fertilité. … mais parce que je suis vieille ^^ et parce que j’ai 2 enfants ! Alors non c’est pas ridicule ! Quoi qu’il en soit, je serai là pour toi. Lâche pas. .. et si je puis me permettre, les miracles existent… surtout après une première grossesse. Qui sait …. ton homme peut te surprendre ! Je t’embrasse fort

    Liked by 1 person

    • Tu le redonnes l’espoir de zyeuter mes fonds de culotte à l’approche des j1 😉
      Plus sérieusement c’est en effet suite à cette annonce de j1 que la douleur s’est ravivée. Nous qui avions voulu une grande famille. Notre âge nous donne de l’espoir même si le retour en pma n’est encore pour moi qu’un futur non immédiat. Merci pr tes belles pariles en tt cas. Bisous

      Like

  5. Nan mais écoute même avec la PMA derrière soi ça change pas. Une amie proche m a sorti qu elle est bien contente que son bébé à venir naisse en juillet parcequ un bébé d hiver c est quand même trop nul pour organiser des fêtes d anniv dehors??!!! WTF!!!!! Elle me dit ça a moi??? Elle lit mon blog en plus!! Avec ma fille née en janvier!!! Ça m a fait comme un coup danse ventre d entendre ça…

    Liked by 2 people

  6. Je suis comme toi, heureuse pour les autres et en même temps à chaque fois ça me renvoie à notre difficulté à avoir eu le premier et à l’incertitude qui pèse sur la venue d’un deuxième… sans compter la galère médicale qu’il faudra affronter (et les sous à prévoir…). Un peu dég à chaque fois…

    Liked by 1 person

  7. Pingback: Mes notes pour plus tard | La reine de la PMA

  8. Je te comprend et te remercie pour ton article. Il y a une semaine une amie nous a dit qu’elle était enceinte alors qu’ils n’essayaient pas vraiment. J’ai trouvé cela injuste… pourtant je suis maman.

    Je te remercie pour ton article. Je me sens moins seule et moins coupable de cette réaction à chaque annonce de grossesse

    Liked by 1 person

  9. Tu n’est absolument pas ridicule de ressentir sa la pma fais partie intégrante de nos vies le fait d’avoir un enfant ne guérit en rien ce passé douloureux vécue en pma. J’ai le bonheur d’avoir mon fils mais j’envie et jalouse toujours les annonce en c1 ou celle qui arrive à planifier l’écart d’âge entre leurs enfants nous nous n’aurons jamais cette chance mais nous avons bien plus encore la reconnaissance que la médecine ai pu nous aider à concrétiser notre rêve : un enfant. Courage dame lapin un jour j’espère que ce sentiment ne fera plus partie de nous.

    Liked by 1 person

  10. Maman comblée de 3 petits monstres dont des jumeaux tous nés grâce à des fivs je n’ai toujours pas digéré cette injustice qu est l infertilité.
    J’envie toujours au plus profond de moi mes amies qui essayent de tomber enceintes et y arrivent. J’envie tant cette insouciance et le plaisir qu’elles ont pu avoir à patienter et de découvrir le plus naturellement possible qu elles allaient devenir maman.

    Liked by 1 person

  11. J’arrive sur ce post depuis le blog de la Reine que je sous-marine abondament… Et j’en ai chialée. Mère heureuse de 2 enfants exceptionnellement execeptionnells (très objectivement, hein) je ne guérie pas, longtemps après, de ce parcours du combattant, des enfants qui ne sont pas nés, des FIV ratées, des fausses couches et du reste. Et oui, ne pas avoir le choix, merde, c’est tellement injuste. Tomber enceinte dans son lit (ou ailleur), comme ça, sans y penser, et le programmer en fonction du signe astrologique et des vacances d’été… ça doit être bien. Il paraît 🙂 Après Un 3e parcours de PMA sans succés, nous sommes sur le chemin du renoncement, entre l’amertume et le bonheur d’être des privilégiés parmis les infertiles. Je pense à ceux qui sont sortis de là avec les bras vides et je ressent de la gratitude envers la vie… Mais j’ai vraiment trop la haine contre Dame Nature. Cette Salope. Si tu es ridicule, je le suis au moins tout autant. Tu n’es pas seule 😉

    Liked by 1 person

  12. Bonjour,

    je tombe sur ton blog et sur cet article par hasard, et ce texte me parle tellement…meric d’avoir mis des mots sur ce que je ressens…Maman d’un adorable garçon de 2ans 1/2 (TEC3 de FIV2…), j’ai toujours ce pincement au cœur à chaque annonce, surtout quand je vois mes copines et collègues qui ont un enfant de l’âge du mien et qui m’annoncent l’arrivée d’un 2eme (et ça n’arrete pas en ce moment!!!)…certaines blessures ne cicatrisent jamais totalement…

    Liked by 1 person

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s