Quand y en a plus, y en a encore…

J’entends des problèmes de santé. De fertilité.

Hier, rendez-vous chez une gynécologue pour me faire retirer une excroissance due à ma cicatrisation d’épisiotomie (désolée pour le détail pas glamour). Déjà voilà, franchement ça me gonfle, episio de 3 points, faite à Necker bordel, et il faut que ça soit une fois que j’ai traversé l’Atlantique pour qu’un bordel pousse et doive se faire retirer. Sur toutes les episio, je m je demande combien on des soucis post cicatrisation. Me voilà’ donc avec 2 autres points de suture et une démarche de canard. Pour un lapin, pas terrible. Passons.

Au prix de la consultation (même tarif qu’un spécialiste de France, sauf que je ne serai peut être pas remboursée totalement, et dans plusieurs mois), je décide aussi d’aborder un autre petit problème: des douleurs sourdes de règles hors règles. Qui ne sont pas non plus des douleurs de gastro.

Ai-je des règles douloureuses? Oui, surtout le j1 avec migraines. D’ailleurs si je me souviens bien, je suis passée sous pilule à 16 ans á cause de ces douleurs. Mais bon, les règles sont douloureuses chez tout le monde, non?

Quand interviennent ces douleurs? Ben pendant les rapports, je pensais d’abord á un ectropion mais apparemment c’est pas ça. Et aussi en dehors des cycles. Comme maintenant. Pas de spasme, c’est sourd, ça dure plusieurs minutes, ça va, ça vient, c’est pas tous les jours.

Et là, ça vous fait mal (avec le bras à l’intérieur)? Oui.

Ok. Je soupçonne une endométriose.

Moment qui s’arrête.

Ok, c’est une suspicion. Ok c’est une maladie difficile à diagnostiquer, surtout que d’après des symptômes. Ok je dramatise peut être. Et puis bon, soyons honnêtes, entre les zozos sans tête du mari, et ma circulation sanguine qui contourne mon utérus, on avait que tres très peu de chances d’une grossesse naturelle. 0 même d’après le professeur pour la coagulation. 

Mais voilà qu’avec ça, je dois me faire á l’idée que trop de problèmes accumulés = 0 chance. Que ouais c’est cool que mes cycles soient de nouveau de 29-31j au lieu de 25, mais que maintenant on n’en a rien à foutre.

On m’a donc proposé la pilule pour ces douleurs. J’ai refusé. Pour garder une chance que je n’ai pas. Pour y croire quand même, histoire de me fair du mal á chaque J1. Pour penser que moi aussi j’ai ma chance.

Alors j’ai juste des anti-douleurs, que je refuse de prendre car ils provoquent des étourdissements. 

J’ai aussi un  échographie, pour tenter de voir des tissus, où je ne sais plus quoi. Mais je n’ai pas envie de savoir quelque part, et d’autre part faudrait que j’économise.

Alors oui, je savais qu’on devrait repasser par la fiv pour un deuxième, avec option lovenox. Mais je gardais toujours un espoir fou.

Se remet donc encore en question notre avenir ici. Faire l’autruche, j’arrive pas trop, l’enjeu est si important. Revenir en France que pour la PMA? Vu l’instabilité professionnelle qu’il y a dans la région qu’on vise, moyen. Et on se plaît tellement ici… En même temps, pourquoi demander notre residence permanente si c’est pour devoir faire une croix sur un 2eme? Il y a l’option aussi rester ici et débourser $10.000/fiv. Sachant qu’il nous a fallu 3 fiv et 6 transferts… Me mettre en pause professionnelle pour gérer mini-lapinou et les traitements + suivis.

Et il y a toutes ces émotions. Apprendre une autre infertilité. Etre loin de ses proches et ne pas pouvoir passer un coup de fil, prendre un verre pour déballer son sac et se changer les idées. Entendre une de ses c1 parler déjà du 2eme, quand le premier a 2 mois de moins que mini-lapinou.

Moi aussi j’aimerai pouvoir faire ce choix. Et surtout, j’aimerai arrêter de tout cumuler, même s’il y a bien plus grave comme pathologie, et qu’au point où nous en sommes…

Désolée pour ce long post dramatique qui va faire lever les yeux au ciel certaines, mais je me sens si seule, et si infertile… 

Advertisements

10 thoughts on “Quand y en a plus, y en a encore…

  1. Pour les mêmes douleurs que toi, on m’avait aussi évoqué cette suspicion. Sauf que j’ai balayé l’idée, convaincue que le savoir, dans le fond, ça ne changerait pas grand chose au schmilblick…
    En tout cas, je comprends ta peur et j’entends tes questionnements et ton sentiment de solitude.
    Dur dur de savoir quelle décision prendre…
    En grande spécialiste des AR, je pense que ce serait peut être un bon compromis si vous vous sentez bien là bas et que vous ne voulez pas débourser 10000$…
    Bon, j’espère évidemment que vous n’aurez pas à vous poser ces questions grâce à un petit miracle… Bisous.

    Like

  2. “Faire lever les yeux au ciel”? Alors que tu souffres! Et c’est bien compréhensible… Ça fait beaucoup tout ça quand même. Je sais d’expérience comme c’est difficile de conjuguer lieu de vie idéal et PMA alors je compatis vraiment. J’espère que vous arriverez à trouver un compromis qui vous plaît.
    Courage

    Liked by 1 person

  3. Je suis désolée de lire cette suspicion de souci supplémentaire, et également de lire tes questionnements sur ce deuxième enfant … J’imagine que tu peux saisir combien je te comprends … Je vous souhaite d’arriver à trouver une solution pas trop pénible pour gérer un éventuel retour en PMA … mais je vous souhaite surtout de ne pas avoir à y réfléchir … 🙂

    Like

  4. Courage ma belle l endometriose n’est pas une fin en soi avec un stade de type IV j’ai pu grâce à la fiv serrer mon bouchon de 1an dans 8 jours dans mes bras sniff sniff que le temps passe vite. Alors si j’avais un conseil fais cette écho pour savoir ce qu’il en ai puis après à vous d’aviser si vous tenterai bb2 en deboursant une grosse somme ou alors revenir en France pour tenter. Courage dame lapin

    Like

  5. Oh, non, j’imagine combien tu dois en avoir marre. Avec la pma, on a l’impression d’avoir tiré le fil d’une bobine de laine qui, plus on avance, plus se déroule. Ca fait peur.
    Je compatis franchement pour cette suspicion, je sais dans quel état ce genre de nouvelle peut mettre.
    Plein de courage ma belle !

    Liked by 1 person

  6. Tu peux revenir en France pour faire la FIV ? Tu as gardé ta sécu ?
    J’ai plutot l’impression que c’est une suspicion d’endo basée sur des symptômes donc pas forcément fiable… Mais bon je suis pas médecin. Pèse le pour et le contre pour chaque solution et tu y verras plus clair. Foutu système de santé canadien !!!

    Like

    • Je suis sous la cfe. Revenir définitivement tu parlais?
      Mais oui les 3 options sont revenir definitivement, revenir pour 3 semaines chez mes parents pour chaque fiv (arret de mon taf, limité à 2/3 tentatives par an) ou les faire ici

      Like

  7. j’imagine meme pas le coup de massue que tu as du recevoir… je sais pas l’âge que t’as, ni quand est ce que vous aviez prévu de retourner en PMA, mais laisse toi le temps d’encaisser un peu avant d’envisager les différentes options qui s’offrent a vous.

    Liked by 1 person

  8. Bonjour, je viens de découvrir ton site. Je suis suivie en FIV en Amérique du Sud, où les FIV sont également très chères, et j’ai également la CFE (+ une mutuelle internationale). La CFE et la mutuelle ont, dans mon cas, remboursé une partie des frais (qui n’est pas négligeable, même s’il reste une grosse partie non prise en charge). Si ça t’intéresse, je peux te donner des infos.

    Like

    • Bonjour á toi, merci de me contacter pour me proposer ton aide! Je veux bien connaître ta mutuelle internationale effectivement! Nous avons dû en prendre une spéciale pour le pvt, et elle ne couvre pas grand chose, mais on en changera si on a la résidence permanente. Tu peux m’envoyer un mail à damelapin@gmail.com. Merci 😘

      Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s