L’avion avec un 19 mois

Quand on vit au pays des bisounours (= le mien), on se dit que voyager la nuit, c’est trop top, le petit va dormir tout du long et hop, ni vu ni connu.

C’est ce qui était arrivé l’année passée, quand on a fait le trajet aller outre-Atlantique avec un mini-lapinou de 5 mois, allongé’ par terre sur le coussin d’allaitement: 6h30 à ronquer.

Cette fois ci, ça commence avec un petit qui veut explorer dans les files d’attente et notre manque de poussette d’appoint, erreur n1 (never again). Avec s’etre relayés avec Sieur Biquet, on se pose pour dîner dans un restaurant, où la bestiole peut manger et être assis pendant qu’on a la paix.

Passage de la sécurité nickel, changement de couche et en pyjama, on embarque 40 min avant le décollage. Erreur n2, car ça veut dire 40 min où l’enfant doit rester tranquille en plus dans l’avion.

Vient le décollage. L’avion se met à bouger avec 15 min de retard, on en est à 1h à rester immobile, á 21h passées, plus d’1h après l’heure de dodo normale. Je ne décris pas, je vous laisse imaginer. C’est plus drôle.

Erreur n3 de la charmante abrutie de connasse hôtesse de l’air: refuser de laisser l’enfant dormir sur le super mit d’appoint confectionné (couvertures + oreillers) sous prétexte qu’en cas de turbulences, l’enfant peut voler. Il faut qu’il soit sur nous pour être plus près du plafond en cas de turbulences

S’ensuit alors le conflit interne où on fait contre le bien de l’enfant. On reveille notre fils qui s’était super bien endormi sur le ventre, pour l’obliger á etre sur le dos, sur le coussin d’allaitement, en travers de nous pendant donc 5h30.

Erreur n4 de l’hôtesse en chef: nous avoir dit qu’en payant une place en plus pour lui on aurait pas eu ce problème, sachant qu’un siège ne lui aurait pas plus permis de dormir allongé’ sur le ventre, et qu’il a – de 2 ans.

Bref, il a finalement pas mal dormi (mais étant habitué aux nuits de 12h ça lui a fait drôle), contrairement à nous mais ça on s’en fout.

Le retour s’effectue en vol de jour, quand il voudra se balader partout dans l’avion. On va aussi se marrer je sens (ou alors, je ne rentre pas, plus simple!).

Advertisements

6 thoughts on “L’avion avec un 19 mois

  1. Oui moi je le trouve plutôt sage votre fils. Et je confirme, avec une place achetée pour lui, de toute façon, il n’aurait pas pu dormir à plat ventre. Quitte à être inconfortable, autant ne pas payer. Là, nous partons en avion très bientôt, et cette fois, j’ai payé sa place car il a plus de 2 ans. Bon… J’ai pas encore tenté le vol long courrier. Ici, c’est juste un court. (la fille qui ne prend pas de risque)

    Liked by 1 person

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s