L’épreuve du lit sans barreaux

Il y a exactement 5 dodos, nous avons décidé d’enlever un pan du lit de bébé de mini-lapinou.

Enfin “on”, plutôt Sieur Biquet, car on devait s’expédier hors du lit pour aller l’enlever du sien dès que monsieur se réveillait. 

Et depuis, on ne dort plus. Ou mal.

Voyez vous, on a été très chanceux d’avoir un pépère relax qui faisait ses nuits de 10-12h dès 1 mois, et qui faisait jusqu’à il y a 5j, des nuits de 11h avec 2/3h de sieste. La roue tourne mes amis, le karma, bref je ne sais pas on a les yeux qui collent le matin.

L’homme reste avec lui le temps qu’il s’endorme (il est dans sa période papa, si moi j’y vais il devient tout excité et demande son père). Et au choix: il se reveillé à 5h et vient nous voir, où il se reveillé pendant la nuit, vient nous voir et c’est partir pour tenter de le rendormir (minuit-3h cette nuit).

On essaie de garder une logique, et même si j’ai proposé à l’homme de remettre les barreaux (“je veux dormiiiiiiir”), il est vrai qu’il faudra bien les lui enlever un jour avant ses 18 ans il paraît.

Toujours est il qu’en attendant, on galère.

Et vous, ça s’est passé comment la transition au lit de “grand”?

Advertisements

22 thoughts on “L’épreuve du lit sans barreaux

  1. Tu me fais peur, car on envisage de passer bientôt au lit de grand… j’espère que Pâquerette ne nous fera pas tourner en bourrique.
    Bon courage!

    Liked by 1 person

  2. Ah zut!! C est peut etre dû au changement, le temps qu’il s’habitue? J ai passe mes filles au lit de grande l’une à 2ans et l’autre à 18mois. Ds les deux cas car elles n en pouvaient plus d etre enfermees. Ca les a soulagees ms n a pas modifié leurs habitudes, elles ne sortaient pas du lit la nuit etc… en etant un peu ferme il va surement prendre ses marques ? Courage!!!

    Liked by 1 person

  3. Aïe, dur! Chez nous on l’a passée au lit de grand quand elle a eu 2 ans, avec d’abord un matelas par terre (en réalité un futon sur tatami qu’on avait déjà), pour qu’elle soit pas trop en hauteur et qu’elle puisse se lever seule (mais encore aujourd’hui, quasi 18 mois plus tard, elle ne se lève jamais seule) – au début elle ne voulait pas quitter sa turbulette, qu’elle mettait encore pour la nuit, je pense que ça a aidé à la transition. Courage, les changements c’est rarement simple, mais il va s’y faire. Tu lui as demandé s’il veut que vous remettiez les barreaux? Suivant sa réaction, tu arriveras peut-être à sentir s’il préfère la ‘sécurité’ des barreaux un peu plus longtemps ou s’il aime cette nouvelle liberté, et dans ce cas-là bien lui expliquer les conditions. Je croise les doigts pour des nuits plus cool!

    Liked by 1 person

    • On les a enlevé devant lui, il était content de pouvoir ressortir du lit facilement. Quand on lui demande un coup il dit oui un coup non (ou alors le mode oui pour tout qui veut rien dire).
      Enfin, cette nuit il s’est pas relevé et a dormi d’une traite 🍾

      Liked by 3 people

  4. Un bébé qui fait ses nuits (10/12h par dessus le marché!!!!) et des siestes. Non non non je ne peux pas compatir, c’est plus fort que moi 😁
    Mini Lapinou a l’impression d’avoir une liberté énorme. Il fait le mur quoi, je suis sure qu’une fois l’attrait de la nouveau parti tout rentrera dans l’ordre (🙏🏻🙏🏻🙏🏻)
    Courage je sais à quel point c’est dur de ne pas dormir… 😘

    Liked by 4 people

  5. Ici aussi, on a bien galéré avec Poupinette !
    J’ai écouté mes copines qui me disaient “nous il/elle sort pas de son lit même si on a enlevé les barreaux!”. Mais comme toi, je dois avoir un modèle différent d’enfant car nous elle s’est fait la malle pour nous rejoindre dans notre lit dès le premier soir !
    Et ça a duré…pas mal de temps. Bon, faut dire que souvent on avait trop la flemme d’aller la recoucher, donc dormir avec papa-maman c’est tellement mieux (sauf pour nous avec notre lit de base) !
    Maintenant ça va mieux, mais quand elle fait un cauchemar ou autre elle vient direct (et bien sûr ce n’est pas papa qu’elle réveille ><)

    Mais globalement, ça s'est amélioré si cela peut te rassurer, mais ça a pris un peu de temps !

    Bon courage !

    XoXo

    Liked by 1 person

    • Il a fini une fois dans notre lit aussi, au milieu de la nuit. On n’avait plus la force de le recoucher, se recoucher, se relever etc… c’est l’endormissement qui pose aussi problème.

      Like

  6. Ouille, ça pique en effet…
    Il dit qu’il a peur ? Ce n’est pas l’âge des cauchemars qui commence ?
    Parce qu’il mette plus de temps à s’endormir le soir pourquoi pas mais s’il ne se réveillait pas la nuit avant c’est bizarre (il tombe ?) Et s’il n’était juste pas prêt ?
    Peut être que c’est juste l’adaptation, l’histoire de quelques jours…
    Bon courage, des bisous à vous 3

    Like

  7. Courage ! Moi j’étais plutôt inquiète qu’il tombe, genre à mettre des matelas et coussins par terre. Et il est tombé 2 fois. C’est une étape pour lui, patience, il découvre une nouvelle liberté. Ici le soleil a toujours été compliqué, alors je n’ai pas vu grand changement mais je trouvais trop chou d’entendre ses petits pieds arriver seuls vers nous. Et ça me fait toujours craquer (et à bientôt 3 ans, il me réveille la nuit!!!) mais je crois que c’est lié aux changements à venir. Je tiens bon en me disant que dans 10 ans j’aurai un ado impossible à sortir du lit. Là, moi je fonds ! 😉

    Liked by 1 person

  8. Comme Carotte difficile pour moi de compatir avec un bébé qui dort la nuit et fait des mégas siestes…
    Je blague. En vrai je comprends tout à fait que ce soit dur d’avoir des nuit aussi hachée. J’espère qu’à l’image de cette nuit tout rentrera dans l’ordre.

    Bises.

    Liked by 1 person

  9. Ici, nous n’avons pas eu le choix, Junior escaladait la barrière pour sortir, trop dangereux. Le plus dur n’a pas été les levés, mais les couchers. Junior sort de son lit pour jouer dans sa chambre, souvent on retrouve plusieurs jouets dans son lit.
    Et le matin, l’entendre venir nous retrouver, j’adore quand ce n’est pas trop tôt.
    Il grandit mini lapinou, c’est un vrai explorateur qui veut partir à la découverte du monde tout seul, le premier pas vers l’autonomie.
    Courage pour cette période de transition.

    Liked by 1 person

  10. Coucou ! Nous, nous avons opté pour un lit au sol en s’appuyant sur la méthode montessori, et ça s’est fait tout en douceur. Le but est de montrer à l’enfant qu’il n’est forcé de rien du tout, mais que par lui-même il doit apprendre à aller se recoucher plutôt que d’opter pour des petites sorties nocturnes. Ayline se sentant libre, n’a pas eu l’envie de se “sauver” de son lit. Si ça peut aider…(dimensions du lit : 90x140cm 😉 )

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s